Tatouage et mesures d’hygiène

tatouage-hygiene

Lorsque l’on se fait tatouer pour la première fois, s’il y a bien une question qui vous taraude l’esprit en dehors de la douleur et du choix de l’artiste, c’est celle de l’hygiène. Il était donc temps pour moi d’aborder le sujet.

Je vais commencer par vous rassurer, si vous vous rendez dans un salon réputé, chez un artiste reconnu, il y a 99% de chance que celui-ci soit au top niveau hygiène. Fréquentant le milieu depuis un bon moment désormais, je peux vous assurer que je n’ai connu qu’une seule personne n’étant pas dans les clous. Il multipliait les fautes n’hésitant pas à répondre au téléphone avec ses gants, ayant des bouteilles d’encres sales, ne nettoyant pas sa table entre chaque client, allant même à tatouer chez lui en la présence de ses chats. Oui c’est un cas extrême, mais le problème c’est que les clients ne se rendent pas forcement compte de ce que peut se permettre un tatoueur ou non en terme d’hygiène.

Je vais donc essayer de vous éclairer sur le sujet, je ne vais pas aborder toutes les règles d’hygiène réglementaires du milieu, certaines allant clairement trop loin. Si les tatoueurs devaient appliquer toutes les règles d’hygiène de L’A.R.S (Agence Régionale de la Santé), ils devraient tatouer dans des blocs opératoires… Je vais plutôt me concentrer sur les règles les plus importantes qui peuvent représenter un réel danger si elle ne sont pas respectées.

Je commence avec ce qui est le plus important, les aiguilles. Il faut savoir que les aiguilles doivent être absolument stériles et à usage unique, cela peut sembler tomber sous le sens mais on m’a déjà raconté l’histoire d’un tatoueur qui demandait à ses clients de conserver leurs aiguilles pour les retouches (cas sûrement unique, je vous rassure)… Mais vous pouvez demander à votre tatoueur de déballer les aiguilles devant vous si vous avez des doutes sur la personne.

Second point important, la table ou le repose bras sur lequel vous serez installé doit être recouvert de cellophane ou autre emballage type plastique ou papier pour ne pas risquer une contamination entre les clients. Même si le tatoueur est censé nettoyer le matériel entre chaque client avec des désinfectants, cela est une mesure de sécurité supplémentaire. De plus, il doit aussi recouvrir d’un film plastique son alimentation et tout autre élément qu’il est amené à toucher pendant le tatouage. Son plan de travail aussi doit être recouvert.

On peut s’apercevoir ici que le repose bras est bien protégé par du cellophane et t-shirt avec des frites qui parlent

Troisième point, le tatoueur ne doit rien toucher d’extérieur sans changer ses gants. S’il répond à son portable, va fumer une cigarette ou touche à tout autre élément n’étant pas recouvert de cellophane ou préalablement nettoyé, il doit OBLIGATOIREMENT changer ses gants.

Quatrième point, le tatoueur doit protéger sa machine. Ce point va dépendre de la machine utilisée par le tatoueur mais la plupart utilisent désormais des buses à usage unique ou des machines comme les Cheyenne qui peuvent être entièrement recouvertes d’un film plastique. Il va de même pour le clipcord (cordon qui relie la machine à l’alimentation) qui devrait être protégé lui aussi par un film plastique.

On voit bien ici que la machine est protégée

Dernier point, le tatoueur doit également réaliser une asepsie de la peau avant de tatouer. C’est à dire qu’il doit nettoyer la peau avec un mélange d’eau et de savon, qu’il va ensuite rincer et enfin passer une solution antiseptique sur celle-ci. Le résultat, une peau bien nettoyée diminuant grandement tout risque d’infection.

Voilà pour les points vraiment importants, à vous désormais d’être vigilant la prochaine fois que vous passerez sous les aiguilles. Si une règle importante m’a échappé n’hésitez pas à le stipuler en commentaire.

Nos autres articles

Noémie Alazar inkage
Portraits
Hell On Heels

Noémie Alazard ou les couleurs du Nord

Salut à tous! On présente de nombreux artistes sur Inkage, du bout du monde comme les frenchies de l’hexagone, qui regorgent de talent. J’espère que vous n’avez pas

Tatoueurs, tatoueuses
Hell On Heels

Gael Ricci, le tatouage de précision

Salut, peux-tu te présenter aux lecteurs d’Inkage ? Bonjour à tous, Gael Ricci, artiste peintre et tatoueur dans le Sud de la France, sur Sainte-Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *