Aujourd’hui, nous vous présentons Stéphane Berdot, tatoueur à Decorporel à Albi.Celui-ci à bien voulu se prêter au jeu et a accepté de répondre à nos questions. Voici son interview:

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Stéphane Berdot, Stef pour les intimes (ou pas). Je suis un vieux con de 32 ans qui aime la charcuterie, le fromage, la bière, le Jack Daniel’s et la musique qui fait saigner les oreilles et parfois le nez aussi AHAH !! Musicien aussi quand la nuit tombe avec les amis. Et le plus important, d’origine Toulousaine con !!!

interview stephane decorporel (13)

Depuis combien de temps exerces-tu ce métier et qu’est-ce qui t’a décidé ?

Je suis dans le milieu du tattoo depuis 4 ans environ. Entre la formation que j’ai eue et aller dans les conventions un peu partout, j’ai pu rencontrer beaucoup de monde. Ca fait maintenant un peu plus de 2 ans que je tatoue. J’ai toujours aimé le dessin et le tattoo ! A l’époque, avec mes potes, on partait de Toulouse les samedi pour aller à la boutique de Mike à Montauban et on passait l’après-midi avec lui. Une grande amitié s’est créée entre nous. Un jour de rendez-vous, il me dit que son apprenti s’était barré du coup, je lui ai dit « ben si tu veux quelqu’un, je suis chaud ». Un moi après, c’était parti…

Tu travailles donc chez Decorporel (Albi, près de Toulouse) avec ton collègue Fabien Belveze. Peut-on qualifier votre style de réaliste ?

Oui je travaille chez Decorporel maintenant depuis 1 an et demi et pas près d’en partir (Fabien t’es dans la merde héhé). Par rapport au style oui, on peut dire que le réalisme domine. Fabien excelle autant en noir et gris qu’en couleur et moi, j’essaie de me diriger vers un mix de réaliste-graphique/dark-graphique.

interview-stephane-decorporel-(3)

Quelles sont tes inspirations en matière de tatoueurs ?

Il y en a plein !! Celui qui m’inspire le plus c’est Lenu (Pologne). Je suis un gros fan de tout ce qu’il fait !! Dessins, peintures, machines (j’en possède 3 pour te dire), tattoos… Paul Booth aussi forcement vu que je suis un gros fan de morbide, Tommy Lee Wendtner qui lui, m’intrigue avec les textures toutes folles qu’il y a dans ses tattoos, Victor Portugal et Volko de Buena Vista Tattoo club pour le coté graphique. Fabien Belvèze m’a ouvert de nouvelles perspectives aussi au niveau du travail de la couleur et du travail à la rotative.

T’arrives-t-il d’aller en guest dans d’autres shops ou d’aller en convention ?

Le guest c’est en préparation. Sûrement un en fin d’année chez mon pote Pierre Meyer (Memories Vintage Tattoo Shop à Colmar). Pour l’an prochain, je vais essayer d’en faire quelques uns, enfin j’aimerais… Les conventions, je suis un fan absolu ! Les prochaines sont le Festival à Chaudes-Aigues en juillet, Perpignan en septembre et Nantes en octobre. L’année prochaine risque d’être chargée niveau conventions.

J’ai cru comprendre que ton père était tatoueur lui-même. Est-ce lui qui t’a formé ? T’a-t-il encouragé à te lancer dans la profession ?

Mon père bossait en tant que technicien au bureau d’étude de l’Aérospatiale à Toulouse. C’est mon « second père » qui est tatoueur. Je vais expliquer l’anecdote alors… Un soir, j’étais avec mon pote Mike de Montauban (Mike Tattoo Studio). On croise une vieille connaissance à lui qu’il n’avait pas vu depuis plusieurs années. Le gars a cru que j’étais son fils. Ca nous a fait rire, du coup, c’est resté et je l’appelle papa et lui m’appelle fiston. C’est donc mon « deuxième père » oui qui m’a formé et m’a permis de rencontrer énormément de monde dans le métier (Fabien Belvèze entre autre). Je le remercie énormément pour tout ça. Papa, je t’aime !! AHAH !!!!!

interview-stephane-decorporel-(11)

Encouragerai-tu tes enfants à se lancer dans le tatouage également ?

Je ne la forcerai pas si elle n’en a pas envie. Si t’as pas la passion, c’est pas la peine au risque de faire de la merde… Par contre, si elle le veut, elle aura la chance de commencer jeune et ça, c’est un bon point. Elle a quand même un bon pied dedans. Elle aime venir à la boutique et a fait son premier tattoo sur une peau synthétique cet hiver ! A 5 ans, c’est un bon début je trouve…

Quel est l’aspect de ton métier que tu préfères ?

Les conventions !!!!!!! Le fait de pouvoir bouger un peu partout, rencontrer du monde, voir les copains qui sont loin… Après on est jamais dans la « routine » du travail à la chaîne. Chaque jour c’est un nouveau motif à bosser et se dépasser de jour en jour pour progresser.

Quelle est la pièce qui t’a le plus marqué ?

Oh putain !! Sans hésiter, le tattoo que j’ai fait à Fabien !!!! (un crâne avec des papillons). Je me chiais dessus déjà un mois avant de le faire. Alors le jour J, je t’explique pas !!! La même pression du premier tattoo que tu fais sur ton pote voir plus car là, c’est ton « patron » !!!

interview-stephane-decorporel-(10)

Dessines-tu tes propres tatouages ?

Il y a un peu de flash après, c’est surtout des montages et finissions, transformations dessin car on travaille d’après photo pour bien garder le côté réalisme du motif. Au niveau dessin, j’en sors pas mal en ce moment pour, pourquoi pas, les sortir en planches après.

Rêves-tu de te faire tatouer par quelqu’un en particulier ?

Bien sûr !! Par Lenu forcement !! J’attends qu’il se remette de son problème de santé pour ça. Donc il a sa place réservée sur moi. Tommy Lee Wendtner aussi. C’est vraiment les 2 artistes qui me font halluciner et rêver aussi !!!

Quelles sont les perspectives d’avenir de votre shop ?

On va essayer d’être présent le plus possible sur un maximum de conventions en France et pourquoi pas essayer l’étranger aussi. Pour ma part, ça sera aussi progresser, progresser et progresser encore !!

Quelques tatouages et dessins de Stéphane Berdot

Un grand merci à Stéphane pour avoir eu la gentillesse de nous consacrer un peu de son temps.Vous pouvez le suivre sur facebook à cette adresse: https://www.facebook.com/stephane.berdot

Decorporel
77 avenue de lattre de tassigny
81000 Albi, France

A propos de l'auteur

Tatoueuse en studio privé (Grimm's Tattoo) à Lille et passionnée depuis toujours par le monde du tatouage et le dessin.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.