Bonjour Burpi Brebzy, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Salut, donc Burpi Brebzy, 25 ans, illustrateur, tatoueur dans mon salon « Foudre Noire ».

Je sais que tu faisais pas mal d’illustrations dans des fanzines et des magazines. Comment cela t’a mis sur la piste du tatouage et que tires-tu de cette expérience aujourd’hui ?

Oui, ma passion première reste et restera l’illustration. C‘est en allant me faire tatouer que l’idée d’encrer mes dessins dans la peau a commencé à germer. J’ai eu la chance de débuter en tant qu’apprenti chez Chiale Baby (anciennement Mike’s Tattoo) avec à l’époque Mike, le Nad et Efas, une belle école.

tatouage-burpi-brebzy-tattoo-foudre-noire- (14)

Tu as ouvert ton propre shop à Dunkerque, nommé Foudre Noire. Outre le temps maussade que l’on connait dans le Nord, y a-t-il une autre signification à ce nom ? Par la même occasion, peux-tu nous expliquer l’origine de ton pseudo Burpi Brebzy ?

Foudre Noire me paraissait le mieux adapté à l’univers et à l’ambiance que je voulais dans mon shop. Sobre mais électrique. Burpi Brebzy … Parce que j’aime me compliquer la vie… (Peu de monde arrive à le prononcer entièrement à vrai dire).

Vous êtes deux à officier chez Foudre Noire, Seven Echek étant sous ton aile. Comment vous êtes vous trouvés ?

Moi et Seven, ou devrais je dire Seven et moi, avons commencé le tattoo en même temps. Il porte et je porte nos débuts dans le tattoo. Nos expériences se complètent parfaitement, on a la même vision du tattoo.

tatouage-burpi-brebzy-tattoo-foudre-noire- (3)

Ton style reste centré sur le noir, le graphique, alliant lignes, points, formes géométriques. Pourquoi cette préférence ? Souhaites-tu t’essayer à d’autres styles à l’avenir ?

Je ne sais pas trop à vrai dire, c’est venu naturellement mais mon attirance pour le noir, les lignes, le point, le contraste a toujours été là « Noir c’est noir il n’y a plus d’espoir».
Par la suite , je voudrais m’essayer à d’autres techniques et ambiances tout en gardant mon univers… Les idées se bousculent dans ma tête.

Quelles sont tes principales inspirations artistiques dans le milieu ? Procèdes-tu à d’autres formes d’art ou le tattoo te suffit-il amplement ?

J’aime le travail d’artistes comme Ien Levin, Valentin Hirsch, Daniel Meyer et plein d’autres … Mis a part le tattoo, les travaux d’artistes comme Escher, Gustave Doré, Trousset par exemple me rendent dingue. J’ai besoin de faire autre chose que du tattoo, que ce soit de l’illustration, du strip ou mes gribouillis, je n’en ai jamais assez, le temps me manque terriblement à vrai dire.

Nous t’avons récemment croisé lors de la convention du Hallow Ink à Perpignan. Est-ce pour toi une habitude de te déplacer en convention ? Qu’est-ce qui te plait dans ce genre d’événement ?

Oui c’était la première fois avec mon shop. En 2015, l’année s’annonce chargée niveau conventions même si la foule et moi ne faisons pas bon ménage, on y fait de belles rencontres.

Quel est ton mode de fonctionnement avec tes clients, faut-il faire la démarche de se déplacer jusqu’à toi ou traites-tu pas mal de tes demandes via internet ? Que faut-il te proposer pour que le projet te botte réellement ?

Pas nécessairement, je prend aussi beaucoup de rendez-vous par mail, tout dépend de la demande. Pour les projets, si je sens que je peux y apporter quelque chose et que mon style colle, ce sera avec plaisir.

Ton site internet a été tout récemment mis en ligne avec une gamme de t-shirts et de prints disponibles à la vente à partir de janvier. Quels sont tes futurs objectifs de développement ?

Il n’y a pas d’objectif particulier, simplement continuer à faire ce que j’aime, à part peut-être avoir plus de temps pour me consacrer à l’illustration. Un site me paraissait plus simple pour montrer mon travail et gérer la vente des T-shirts et des prints.

tatouage-burpi-brebzy-tattoo-foudre-noire- (13)

Comment vois-tu évoluer ton shop, comptes-tu l’agrandir, prendre d’autres associés ?

Continuer, se réinventer, faire des conventions et recevoir des Guests. Pour l’instant, l’entente se passe à merveille au shop, un apprenti va même d’ici peu intégrer la boutique.

Quelle est ta principale motivation dans le tattoo, qu’est-ce que cela signifie réellement pour toi ?

Pouvoir tenter de nouvelles choses, avoir un sujet différent tous les jours. En fait, n’être jamais rassasié.

Un dernier mot pour nos lecteurs ?

J’en profite pour remercier ma famille et Héloïse-Marie (sans eux, pas de Foudre Noire), Seven, Benamou, Céline et tous ceux que j’oublie. Merci à tous mes « clients » qui laissent libre court a mon imagination et merci à vous pour votre intérêt. Au plaisir.

Suivez le travail de Burpi sur la page de sa boutique Foudre Noire.

tatouage-burpi-brebzy-tattoo-foudre-noire- (1) tatouage-burpi-brebzy-tattoo-foudre-noire- (2) tatouage-burpi-brebzy-tattoo-foudre-noire- (4) tatouage-burpi-brebzy-tattoo-foudre-noire- (5) tatouage-burpi-brebzy-tattoo-foudre-noire- (6) tatouage-burpi-brebzy-tattoo-foudre-noire- (7) tatouage-burpi-brebzy-tattoo-foudre-noire- (8) tatouage-burpi-brebzy-tattoo-foudre-noire- (9) tatouage-burpi-brebzy-tattoo-foudre-noire- (10) tatouage-burpi-brebzy-tattoo-foudre-noire- (11) tatouage-burpi-brebzy-tattoo-foudre-noire- (12)

A propos de l'auteur

Avatar

Tatoueuse en studio privé (Grimm's Tattoo) à Lille et passionnée depuis toujours par le monde du tatouage et le dessin.

Articles similaires

Une réponse

  1. Avatar
    Margot Cagna

    Super tatoueur. Je suis celle sur qui le cerf a été fait, je ne regrette en aucun cas. D’une sympathie et simplicité rare. Je possède deux de ses oeuvres sur moi, sur mes 4 tatouages, ces deux là ont le succès (mérité).
    Très talentueux! Heureuse d’être tombée sur cette interview.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.