Bonjour Manon, peux-tu te présenter ? Quel âge as-tu ? Avec qui as-tu appris le métier ?

Hello ! Alors j’ai 24 ans, ça fait deux ans et demi que j’ai commencé à tatouer ! J’ai été formée par Cédrick, qui tient le salon Podam Tattoo à Colombes depuis bientôt 10 ans. Cédrick m’a appris les bases pour tatouer et tenir un shop. J’ai vraiment beaucoup dessiné pendant mon apprentissage, car en arrivant j’avais un niveau plutôt médiocre. J’ai appris en recopiant et en observant beaucoup au début. J’ai par la suite compris beaucoup de choses en me faisant tatouer, surtout par Aurore (Lowbrow Tattoo) et en observant pas mal de tatoueurs en convention.

Peux-tu nous parler de ton shop actuel ?

Je travaille à Body Staff à Vincennes, j’y suis depuis un an et demi. Le shop a ouvert il y a 8 ans.

Nous sommes quatre tatoueurs, ce qui est très stimulant et intéressant ! J’ai vraiment beaucoup appris à leur contact. Nous sommes tous assez polyvalents, mais chacun essaye de développer son style, Vincent travaille le réalisme et le néo trad, Bruno la murène, le japonais et Koré Sanzoku, le dotwork.

Il y a aussi Cédric le pierceur, qui tient aussi l’accueil, Nico le boss et Lucie l’apprentie, passionnée par le style graphique !

tatouage manon (10)

Quel est le style de tatouage que tu affectionnes le plus ? Pourquoi ? D’où viens cette passion ?

Je m’intéresse donc essentiellement au « néo tard », au old school, mais aussi au japonais, tout en restant assez polyvalente. J’aime les tatouages solides, lisibles, les grosses lignes, aplats de couleurs…

J’ai commencé à apprécier le old school et le néo trad au travers d’Uncle Allan. En fait, je l’ai découvert dans un numéro de tatouage mag sortie en 2006. A cette époque, j’étais fan de l’univers graphique de Navette, Topsy (Viva Dolor), Léa Nahon et d’autres…Mais en creusant et fouillant, je me suis intéressée à autre chose. J’ai donc observé ces pages pendants des mois avant de découvrir d’autres artistes du même genre et d’autres styles au travers des livres, sketchbooks, magazines, conventions, rencontres, internet… qui ont façonné mes goûts.

Es-tu plus tatouage couleur ou noir et blanc ?

J’ai appris à bosser les deux et j’aime les deux, bon j’ai quand même une nette préférence pour la couleur !

tatouage manon (11)

 

As-tu déjà participé à des guest ? Si oui, lesquels ?

J’ai fait une semaine de guest chez Lowbrow Tattoo à Montpellier au mois d’octobre dernier. J’ai adoré ! J’espère commencer à bouger un peu plus cette année. Il y a tant à apprendre !

As-tu déjà participé à des conventions ? Si oui, lesquelles ?

Je n’ai pas encore fait de conventions. La première sera à Toulouse les 11 et 12 janvier ! On verra bien !

Quels sont les tatoueurs que tu admires le plus et dont tu t’inspires ?

Huuuumm, il y en a beaucoup trop !! Quelques-uns, Seth Wood, Uncle Allan, Claudia de Sabe, Wendy Pham, Eckel, Emily Rose, Adam Barton, Aurore Lowbrow, l’équipe du Mystery Tattoo club, Valerie Vargas, Dusty Neal, Dereck Noble, Dan Fletcher, Chris Dettmer…… et plein d’autres…..

tatouage manon (12)

Pour tes dessins, de quoi t’inspires-tu ? Quel est ton univers ?

C’est très vaste en fait, quand je dessine je peux m’inspirer de tattoos, d’illustrations, de peintures, de photos, de sculptures… J’adore collectionner les livres, mais je me sers beaucoup d’internet aussi. Il y a tant de choses… J’adore l’univers des cabinets de curiosités naturelles, l’entomologie, etc. Pour la peinture, Tamara De Lempicka, Egon Schiele, Otto Dix, l’art nouveau avec Mucha et Grasset, le romantisme noir… L’art baroque, les sculptures de Le Bernin. Les estampes japonaises. Les peintres Hollandais du 17ème. Les vanités, natures mortes… Il y a beaucoup de choses intéressantes dans le modern art, pop culture et lowbrow art, Travis Louis, Laurie Lipton, Femke Hiemstra… Puis des mecs comme Chris Conn Askew, John Dyer Baizley… Et beaucoup d’autres.

Réalises-tu des grosses pièces ?

Je fais de tout, petites, moyennes et parfois plus grosses pièces. J’aime surtout les pièces moyennes réalisables en une fois. Mais j’adore aussi les pièces plus grosses, passionnantes à composer, mais difficile à terminer!

tatouage manon (1)

 

Utilises-tu des machines « trad » ou rotatives ?

J’utilise des trad pour les tracés et ombrages (Seth Ciferri, Bruno Kea, Soba, Dickie Golden) et des rotatives pour le remplissage noir et couleur (Stigma, Bishop).

Envisages-tu de rester en France…ou pas ?

J’espère voyager, mais je n’ai pas de plan précis, je verrai bien où tout ça m’amènera !

Un petit mot pour Inkage ?

Merci pour cette interview et l’intérêt porté à mon travail !!!!

Quelques tatouages réalisés par Manon

A propos de l'auteur

Issu d'une formation logistique, fan de tatouage depuis sa tendre jeunesse c'est avec plaisir qu'il passe son temps libre chez ses amies tatoueurs dans la Région Parisienne, espérant pouvoir apporter un plus dans le monde du tattoo c'est avec honneur qu'il rejoint l'équipe de Inkage.fr.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.