Le détatouage au laser

detatouage-au-laser

Pendant des millénaires, le tatouage était un art un sacré utilisé dans des rites iniatiques, symbolisant un passage vers une nouvelle étape de la vie. La symbolique était d’autant plus forte que le tatouage était impossible à retirer, mais aujourd’hui, il existe des solutions pour se faire retirer un tatouage, même si cela reste compliqué.
On peut avoir envie de se faire retirer un tatouage pour de nombreuses raisons ; un tatouage raté réalisé par un mauvais tatoueur, un tatouage réalisé sur un coup de tête qui ne plait plus quelques années après sa réalisation ou pour faire retirer le nom de son ex.

Pendant longtemps, les seules méthodes pour se faire retirer un tattoo étaient des interventions assez lourdes, il fallait se faire enlever la peau chirurgicalement, ce qui entraînait des cicatrices et parfois des greffes de peau lorsque la zone à retirer était de grande taille, avec, vous l’imaginez, des résultats esthétiquement parlant pas toujours à la hauteur.
Mais désormais, c’est le laser qui est le plus souvent utilisé dans le cas d’un détatouage. Celui-ci rend l’intervention plus simple, plus efficace et bien entendu, plus sûre du fait de la nature de l’intervention ne nécessitant aucun acte chirurgical. Le laser vient effacer votre tatouage et uniquement celui-ci laissant intacte la peau environnante. Le principe est assez simple, le laser vient cibler les pigments de l’encre qui constituent le tatouage. Les pigments, frappés à forte puissance par le laser, éclatent et finissent absorbés par l’organisme.

A qui s’adresse cette technique ?
Tout d’abord, il est bon de savoir que cette technique fonctionne mieux sur certaines couleurs. Ainsi, le noir et le rouge réagissent mieux au laser contrairement au vert et jaune qui eux fonctionnent moins bien. De plus, un tatouage réalisé par un professionnel avec dermo et tout le toutim est plus compliqué à faire retirer qu’un tatouage amateur, type tatouage réalisé en prison avec une aiguille et deux bouts de ficelles.

Combien de temps ?
Il faut obligatoirement plusieurs séances pour se faire retirer un tatouage au laser et chaque séance doit être espacée de deux mois. Le nombre de séances peut varier selon la qualité de l’encre utilisée, de la profondeur du tatouage et de la façon dont celui ci a été réalisé, soit par un professionnel ou de manière amateur. Il n’est pas rare de devoir prendre 2 ans pour se faire retirer un tatouage réalisé par un professionnel.

Le coût ?
Se faire retirer un tatouage est assez coûteux car, comme nous l’avons vu ci-dessus, cela demande un grand nombre de séances.

Et après ?
Une fois le tatouage enlevé à l’aide du laser, vous n’en avez pas fini avec les soins. En effet, maintenant il va falloir penser à mettre constamment de la crème sur la partie traitée et à éviter le soleil.

Pour aller un peu plus loin, le Docteur F-M BARK a bien voulu répondre à nos questions :

Comment s’effectue un détatouage au laser (nombre de séances, etc.) ? Cela est-il douloureux ?

Le laser utilisé s’appelle Alexandrite ou YAG Qswitché, (déclenché en français). Il faut environ 8 séances à 2 mois d’intervalle, mais cela varie en fonction de l’âge, du pigment et de la profondeur du tattoo. Le détatouage fait mal, pour cette raison il faut appliquer une crème anesthésiante 1 heure avant.

Quel est le prix moyen pour une séance ?

Tout dépend de la taille, entre 30 et 250 euros.

Reste-t-il une marque plus ou moins visible après ce genre de séances ?

A la fin des séances, la peau redevient normale car le laser a cassé le pigment sans brûler la peau.

Y a-t-il des contre-indications au détatouage au laser ? Des personnes à la peau mate ou noire peuvent-elles avoir recours au laser ?

Oui, la couleur du pigment, seul le bleu, noir, rouge et vert s’enlève. Les troubles de la pigmentation, la prise d’anticoagulant et l’exposition solaire.

Les progrès de la médecine et de la technologie sont constants, des améliorations ont-elles été réalisées dernièrement dans ce domaine ?

La technologie du laser Qswitché permet le retrait du tattoo sans traces, ni cicatrices. Les séances durent de moins en moins longtemps.

Quels sont les soins à apporter aux zones détatouées ?

Application de crème type Bépanthène 10 jours après la séance à raison de 3 à 5 fois par jour, protection si apparition de phlyctène ou croûte et protection solaire pendant deux mois.

Avez-vous des conseils à donner à nos lecteurs qui souhaiteraient avoir recours à cette technique ?

Ne pas avoir fait d’UV le mois qui précède la séance, ne pas prendre de complément alimentaire avec du béta carotène, ni de médicaments photosensibilisants, se protéger du soleil, ne pas prendre d’Aspirine le jour de la séance.

Merci au Docteur F-M Bark pour avoir répondu à nos questions.
www.docteur-mbark.com

Nos autres articles

Artistes
Quentin J

Les peintures de Shawn Barber

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui je ne vous présente pas un tatoueur ou une personne tatouée mais un artiste peintre américain. Cet artiste c’est

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *