Les « tattooed Lady » se mobilisent pour la lutte contre le cancer du sein

cancer du sein

Si vous êtes de la région parisienne, vous connaissez peut-être le shop « The Tattooed Lady » qui, comme son nom l’indique, abrite en son sein des jeunes femmes tatouées et tatoueuses.
Et bien deux d’entres elles, Mylooz et Armelle, qui en avaient marre de voir passer des pseudos actions militantes sur Facebook pour différentes causes, ont décidé de s’investir vraiment pour faire un véritable acte militant !

Elles ont donc décidé de souffrir en choisissant de courir la Parisienne (course réservée aux femmes en plein cœur de Paris, longue de 6 km) en septembre et cela pour la bonne cause, celle de la lutte contre le cancer du sein.

Elles essayent donc de récolter un maximum de dons autour de leur participation. Pour cela, vous pouvez faire un don directement sur le site de la parisienne à cette adresse : http://laparisienne2013.alvarum.net/myloozjanet. La démarche est simple, rapide et commence à partir d’1€.

Les fonds récoltés iront pour la recherche contre le cancer du sein, cancer qui tue plus de 400 000 femmes par an dans le monde et touche 1 femme sur 9 au cours de sa vie, c’est donc une maladie à laquelle chacun d’entre nous a malheureusement de fortes chances d’être confronté un jour, alors n’hésitez pas à les soutenir par un don ou juste en faisant parler de leur action.

De plus, elles l’ont promis, pour motiver les dons masculins, si elles atteignent les 2 000€ récoltés, elles posteront une photo de leur poitrine (promis, on suit le dossier de près 😉 ).

Nos autres articles

Culture
Quentin J

Les têtes tatouées Maori

Notre histoire commence il a y plus de deux siècles lorsque de nombreux navigateurs européens en majorité britanniques débarquaient dans les îles du pacifique. Ils

Tatoueurs, tatoueuses
Quentin J

Les tatouages Lego de Max Pniewski

Originaire de Pologne Max Pniewski est un tatoueur aujourd’hui basé à Bristol en Angleterre dans son studio « Southmead tattoo studio », si il est connu pour

Bonnes adresses
Quentin J

Comment choisir son tatoueur ?

Faire un tatouage n’est pas un acte anodin, on le garde pour la vie et si il est raté il va soit falloir l’accepter, soit

Portraits
Hell On Heels

John Barett : tradition & réalisme

Chez Inkage, on a plutôt tendance à affectionner le réalisme, un style demandant une grande technicité & beaucoup de rigueur,certes, mais moi, ce qui fait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *