Des parents se font tatouer des taches sur les jambes pour imiter la tache de naissance de leur fille

Des-parents-se-font-tatouer-des-taches-sur-les-jambes-pour-imiter-les-taches-de-naissance-de-leur-fille

Aujourd’hui je vais vous faire part d’une très belle histoire rapporté par le magazine anglais The Mirror. Le journal  nous narre l’histoire de deux parents Anglais qui on décidés de se faire tatouer sur les jambes des taches rouges pour imiter la tache de naissance qu’on leur petit fille, Honey-Rae.

Tanya, la mère, a décidé de passer le jour de son 40 ème anniversaire chez le tatoueur. Elle y passa près de 4h pour se faire recouvrir la peau des jambes de grandes taches rouges, elle succède ainsi à son mari Adam, qui a réalisé la même opération au mois de décembre.

«Certaines personnes pourraient penser que c’est extrême, mais pour nous c’était la chose naturelle à faire pour nous assurer que notre fille ne se sente jamais différente ou seule au monde», a déclaré Tanya au Mirror.

«Même si les taches de naissance ne sont pas dangereuses, je savais que cela pourrait avoir un gros impact pour le reste de sa vie.Bien qu’elle soit parfaite à nos yeux, je savais que les autres personnes la montreraient du doigt et la fixeraient cruellement. Durant ses premiers mois, je couvrais ses jambes à chaque fois que nous sortions. Je ne voulais pas attirer les regards curieux des étrangers ou leurs commentaires.  » confit la maman.

Des-parents-se-font-tatouer-des-taches-sur-les-jambes-pour-imiter-les-taches-de-naissance-de-leur-fille

Mais c’est justement les réactions des curieux face aux jambes de leur fille lors d’une sortie l’été dernier, qu’Adam et Tanya on décidé de se faire tatouer, «C’était la première fois que je sortais avec elle sans la couvrir et cela a confirmé mes craintes. Les gens sont cruels sans en avoir conscience. Si des adultes peuvent être aussi insensibles, alors qu’est-ce que ça va être à l’école, entre enfants ?» déclare t’elle.

«C’était très douloureux, mais cela valait chaque seconde de douleur, déclare t’elle. J’ai montré ma jambe à Honey-Rae et elle l’a touchée, puis a souri en disant « Pareil » et en me montrant ses jambes. Si j’avais besoin d’être rassurée sur le fait que j’avais pris la bonne décision, c’était fait.»

Une très belle démonstration d’abnégation et d’amour de la part de ces deux parents, en espérant que cela permettra également d’éveiller les consciences de certains,sur le regard à porter aux personnes ayant des différences physiques telle celle de Honey-Rae.

Nos autres articles

Ludo-Ondori

V. Des Hommes et des Dieux.

V. Des Hommes et des Dieux. Les traditions japonaises sont fermement ancrées dans les contes et légendes Shintô, Bouddhistes, les pièces de théâtre et les

Interviews
Angélique B

Interview du tatoueur Burpi Brebzy

Bonjour Burpi Brebzy, peux-tu te présenter en quelques mots ? Salut, donc Burpi Brebzy, 25 ans, illustrateur, tatoueur dans mon salon « Foudre Noire ».

Ludo-Ondori

I. Un peu d’histoire.

I. Un peu d’histoire.    Le tatouage est une pratique ancestrale, je ne te l’apprends pas. Un peu partout sur la planète, et dans chaque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *