The Gypsy Gentleman

The-Gypsy-Gentleman

Booya les fadas du stencil ! Il y a quelques temps, nous vous avons dit tout le « bien » que nous pensions, Quentin et moi, des émissions de télé-réalité autour du tatouage. C’était pas bien glorieux… Et en fin d’article, j’avais parlé de la série Tattoo Age, du site Vice, de haute qualité. En commentaire, Jeremy, que je remercie chaleureusement, m’a rappelé aussi l’existence de la fantastique série de Marcus Kuhn, « The Gypsy Gentleman ». Celle-ci mérite bien un petit article sur nos pages.

Marcus Kuhn est un tatoueur originaire de Londres, et propriétaire du studio « Just Good Tattoos » à San Diego, Californie (édit : il est désormais à Eindhoven aux Pays Bas). Tatoueur depuis plus de 26 ans, il a pu exercer son talent dans les plus grandes villes du monde. Il partage son temps entre San Diego et New York pour ce qui est du tatouage, et le reste de l’année, il se consacre à son projet « The Gypsy Gentleman».

The-Gypsy-Gentleman-tatouage-emission

The Gypsy Gentleman est une série de films d’une quarantaine de minutes par épisode. A ce jour, 7 épisodes sont disponibles, le dernier étant en deux partie. Seule la première est disponible pour le moment. N’hésitez pas à faire un don pour aider Marcus a sortir la suite et tourner de nouveaux épisodes.

Chaque épisode prend place dans une ville différente. Marcus y retrouve 2 tatoueurs, et leur donne la parole sur leur histoire, leurs influences, leurs aspirations. Il leur laisse tout le temps de s’exprimer, ne les coupe pas, ne les harcèle pas de questions. Ils vont ensuite dans un musée ou visitent quelques endroits forts de la ville, culturellement parlant, et en tirent tous les 3 un design à tatouer. Essayant chaque fois de rendre hommage au style de tatouage du pays, ou à son histoire. Ainsi, lors de son passage à Paris, Laura Satana, Tin-Tin et lui même, se rendent dans les catacombes, et en tirent 3 designs de crânes. A Londres, c’est dans le « Victoria and Albert Museum » que Valerie Vargas, Ian Flower et lui trouveront leurs inspirations…

The-Gypsy-Gentleman-tatouage-emission-2

Marcus se promène dans les villes, et nous les fait découvrir sans blabla. Des ambiances, des gros plans, des musiques… On plonge dans la ville pour aller au cœur de la création qu’elle inspire aux artistes qu’il nous présente. La musique est d’ailleurs centrale dans ces documentaires, elle y tient une place de choix. Le film prend son temps, comme une promenade décontractée. Bref, tu l’auras compris, c’est une série absolument indispensable pour tout amateur de tatouages. Bien entendu, il y a un bémol… Tout est en anglais, et je n’ai pas réussi à dégoter de version vostfr. Allergiques à l’anglais, ne pas s’abstenir pour autant… même si la compréhension reste globale, le docu reste intéressant à mon avis. Bon et puis… commence à prendre des cours d’anglais parce que vraiment, du contenu intelligent sur le tatouage… c’est pas souvent en français quoi…

Voilà donc la première partie de l’épisode 7, et si je choisis de poster le dernier épisode d’abord, c’est juste parce qu’il est tourné au Japon, mon beau pays, et que je fais ce que je veux car c’est mon article:)

[embedvideo id= »71126278″ website= »vimeo »]

Tu peux évidemment accéder aux précédentes depuis ce lien. Et n’oublie pas de faire don de quelques écus, si tu ne veux pas n’avoir à manger que du Ink Master… quand on pense qu’on paye une redevance télé pour payer toutes ces saletés, on peut bien se défaire d’un peu de flouze pour se payer du bon !!

Retrouve le Gentleman Gypsy sur son site internet : http://gypsygentleman.com/ et Just Good Tattoos sur Faceook.

Nos autres articles

Tatoueurs, tatoueuses
Hell On Heels

Le néo trad à la sauce Cherrys

Holà les encrés ! Aujourd’hui c’est à une artiste espagnole, Debora Cherrys, que je me suis intéressée, tout particulièrement à son travail mêlant réalisme et néo trad, avec cette

Interviews
Angélique B

Rencontre avec Noir Mécanique

Aujourd’hui, je vous présente un tatoueur particulier, Noir Mécanique (Paris 18e) qui manie extrêmement bien le dermo pour en retirer des tracés noirs, fins et

Interviews
Angélique B

Rencontre avec Nils Boussuge

Je vous présente aujourd’hui Nils Boussuge, artiste tatoueur chez Art Corpus (Paris). Petit dernier du shop, il a répondu à mes questions avec beaucoup de

Culture
Angélique B

Résultat du concours Derm-ink

Ainsi se clôt notre deuxième concours avec deux participants sortant du lot plus de 300 likes et deux suivants avec plus de 150 likes en

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *