L’américain Bob Tyrrell, spécialiste du réalisme en noir et gris

L americain-Bob-Tyrrell-sepcialiste-du-realisme-noir-et-gris

Bob Tyrrell est l’un des tatoueurs les plus connus des Etats Unis, il fait partie des grands noms du réalisme en « Black & Grey » avec un thème de prédilection, le tatouage horrifique. La qualité de son travail lui a permis de décrocher de nombreuses récompenses lors des multiples conventions auxquelles il y participait.

Mais pourtant, son arrivée dans le monde du tatouage s’est faite des plus tardivement.  En effet, même si celui-ci dessine depuis son plus jeune âge, cette passion est passée au second plan lorsqu’à 15 ans, il décida de se consacrer à son autre passion: la musique. Il consacra alors tout son temps libre à la pratique de la guitare. A ses 18 ans, Bob trouva un job de fabricant de plan de travail pour cuisines en usines, il partagea alors son temps entre son travail et sa passion pour la musique, jouant dans plusieurs groupes de métal. Il fit ainsi pendant près de 15 ans, jusqu’au jour où, rattrapé par sa passion d’enfance, il décida de suivre des cours d’arts. Il est alors âgé de 31 ans. Trois ans plus tard, il se fit réaliser son premier tatouage, un tattoo d’Eddie la mascotte d’Iron Maiden, dans un des pires salons de Detroit, un mauvais souvenir pour lui mais aussi une révélation: il devait devenir tatoueur.


tatouage-bob-tyrrell-(3) tatouage-bob-tyrrell-(2)

Il démissionna de son travail et se dégota un poste d’apprenti chez Eternal Tattoos, toujours à Detroit.  Une expérience exceptionnelle pour lui car il pu y côtoyer de grands artistes, c’est d’ailleurs là que Tom Renshaw le prit sous son aile et ce pendant près de deux ans.

Fort de cette expérience, il ouvrit son propre shop, le « Bob Tyrrell Studios », où il tatoue son style de prédilection, le réalisme en « Black & Grey »  influencé par des artistes comme Paul Booth, Robert Hernandez, Tom Renshaw, Guy Aitchison ou encore Filip Leu. Ses réalisations sont riches en détails, les tracés précis et son amour pour le cinéma de Genre lui permettent de créer des tatouages horrifiques très appréciés des amateurs. La qualité de son travail lui a permis de se faire un nom dans le milieu et la réputation aidant, il a enfin pu assouvir sa soif de voyages, enchaînant les conventions à travers le pays et à l’international.

tatouage-bob-tyrrell-(1)

Si le travail de Bob Tyrrell vous plait, sachez qu’il sera cet été à la Convention de Chaudes-Aigues.

Quelques tatouages réalisés par Bob Tyrrell

Photo de couverture par Joe Russo

Nos autres articles

Interviews
Quentin J

Interview du tatoueur Niko Inko

Quel a été ton parcours, comment es-tu devenu tatoueur ? Mon parcours n’est pas vraiment le modèle du truc romancé. Je n’étais pas du tout

Interviews
Quentin J

Interview du tatoueur Fabien Belvèze

Peux-tu nous décrire ton parcours jusqu’à aujourd’hui ? J’ai débuté le tatouage il y a 13 ans. Avant ça, j’ai travaillé dans pas mal de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *