Un tatouage qui fait fuir

Lewis Flint est tatoué.

Lewis Flint est célibataire.

Si le rapport entre ces deux phrases ne vous semble pas évident, c’est que vous ne connaissez pas encore l’histoire de ce jeune Anglais de 21 ans, qui n’arrive pas à garder une seule conquête à ses côtés… à cause de son tatouage.

Il y a cinq ans, Lewis fait le choix (audacieux?) de se faire tatouer l’aspirateur « Henry » juste au-dessus de son pénis pour s’amuser.

Cette idée – que l’on ne jugera pas, non non non – n’est cependant pas sans conséquences sur la vie du jeune homme, puisqu’il confie à la TV anglaise que: « Avec les filles, les choses se passent bien jusqu’au moment où je me retrouve nu. Plusieurs d’entre elles ont d’ailleurs pris la fuite en voyant cela » .

En effet, face à Henry, chaque fille ne peut s’empêcher de rire / fuir, trouvant tout ça ridicule, embarrassant, ne sachant le prendre au sérieux.

Evidemment, Lewis a songé à effacer cet aspirateur de son anatomie, mais la procédure de retrait d’un tatouage étant plutôt douloureuse, et la zone à « traiter » particulièrement sensible, il s’est résigné et a tristement déclaré « devoir apprendre à vivre avec Henry ».

The Vagabond
Musicien passionné depuis des années, grand amateur de tatouage lui-même encré, the vagabond fait le tour du monde depuis son ordinateur à la recherche de tatouages, de nouvelles insolites, parfois drôles, avec la ferme intention de vous en faire profiter.