Sentir bon en permanence et ce pour des années, voilà l’idée révolutionnaire que propose une grande marque d’encre pour tatouage.

Vous allez me demander, comment est-ce possible ? Sur le papier, le principe est assez simple et s’inspire largement de ce qui se fait déjà dans le textile. Vous connaissez tous  les shorty amincissants ou anticellulite. Leur principe est plutôt basique, les fibres du vêtement sont imprégnées de micro-capsules contenant des principes actifs qui se libèrent au fur et à mesure que la personne se déplace.

Sentir-le-parfum-pendant-des-annees-a-l-aide-de-votre-tatouage-2

L’idée est la même pour les encres, elles sont chargées de micro-capsules en plus des pigments habituels qui vont se libérer au fils des années à la surface de la peau pour libérer l’odeur de parfum. Le plus dur pour la société a été de trouver un moyen de libérer le parfum au fil des ans et non d’un coup. Pour cela, la firme a trouvé un procédé pour stabiliser les micro-capsules dans la couche basse de l’épiderme: la couche basale. Les micro-capsules se trouvent alors poussées au fur et à mesure par les cellules de la peau qui se renouvellent. Une fois à la surface, les micro-capsules libèrent le parfum en question.

Le fabricant annonce qu’un tatouage réalisé avec leur encre pourrait libérer une odeur de parfum sur presque 10 ans. Plus fort encore, elle promet des partenariats avec certaines des plus grandes marques de parfum.  Vous pourriez ainsi vous retrouver avec votre parfum préféré encré en vous.

La société précise qu’il faudra encore quelques années avant qu’elle ne puisse sortir son produit, devant encore le perfectionner et surtout obtenir l’aval de la FDA  (Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux). Pour cela, le produit devra passer plusieurs années de tests cliniques afin de démontrer qu’il n’est pas nocif pour l’organisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.