Retour sur l’exposition « Tatoueurs, Tatoués » au musée du quai Branly

exposition-tatouage-quai-branly

Il y a quelques années, si on vous avait dit qu’il y aurait un jour des expositions sur le tatouage dans un musée, vous nous auriez ri au nez. On en aurait peut être fait de même en fait. Mais voilà, on sait à quel point cet art marginal s’est développé, voir démocratisé dans la dernière décennie, alors que désormais, il ait sa place dans un musée, est-ce si surprenant ?

Après le succès énorme du dernier Mondial à Paris en mars dernier, c’est encore une fois dans la capitale que l’encre s’invite, plus précisément au Musée du Quai Branly, pas loin du Trocadéro. L’exposition Tatoueurs, Tatoués a ouvert ses portes le 6 mai dernier et se tiendra en lieu et place jusque octobre 2015. Nous nous sommes rendus à l’exposition pour pouvoir vous donner notre avis de passionnés.

Située dans une des mezzanines du musée, l’exposition se présente en forme de circuit au cours duquel on avance de temps immémoriaux à notre époque. Car il s’agit bel et bien d’une exposition qui retrace dans les grandes lignes, l’histoire de l’art que nous portons sur nos peaux. Les contrastes entre Orient et Occident, l’impact sociologique sur l’un et sur l’autre, et l’évolution du tatouage au fil des années sont expliqués à travers diverses étapes.

MQB. Exposition anthropologique : "Tatoueurs, tatoués". Du 6 mai 2014 au 18 octobre 2015.
© musée du quai Branly, photo Gautier Deblonde

Il a été symbole d’évolution sociale, conférant des pouvoirs à son porteur, mystiques ou politiques en Orient, symbole des marginaux, d’infamie, des prisonniers et d’autres rebuts de la société en Occident. On nous propose dans une première partie de l’exposition de découvrir donc, de nombreuses illustrations des outils ancestraux, de crânes ou des morceaux de peaux portant des tatouages vieux de plusieurs milliers d’années, tout comme des ouvrages répertoriant les tatouages, leurs significations et des photographies de détenus également.
Au fil de l’expo, on avance dans les années, arrivant au 20ème siècle, le tatouage toujours marginale commence à se transformer en attraction mais aussi en signe d’appartenance à un groupe culturel, aux États Unis surtout, après guerre encore plus.

Cette évolution culturelle et sociologique sera d’ailleurs toujours mise en avant à travers le reste de l’exposition qui fait traverser les continents et les océans pour découvrir le sens de cet art dans les îles, les fameux tatouages tribaux, ou bien en Asie, dans des pays comme la Thaïlande où le tatouage est avant tout religieux, ou au Japon, où coexistent le tatouage lié aux Yakuzas et celui mettant en avant la créativité des artistes contemporains, et sans oublier le tatouage chicano dont l’essor est du en grande partie dû aux gangs et à l’imagerie religieuse.
On traversera plus d’une dizaine de pays et découvrira leur apport à la culture du tattoo passé et présent confondu.

MQB. Exposition anthropologique : "Tatoueurs, tatoués". Du 6 mai 2014 au 18 octobre 2015.
© musée du quai Branly, photo Gautier Deblonde

L’exposition est très instructive, permet d’en apprendre beaucoup sur cet art ancestral et de faire tomber certains clichés. De nombreuses illustrations, des objets de collections rares, comme des crânes, des morceaux de peaux, des ouvrages, des films accompagnent les nombreuses toiles et photographies, ainsi que des dermographes artisanaux ou les ustensiles traditionnels.
On regrette peut être que l’Europe ne soit pas mise plus en avant, avec ses nombreux artistes contribuant aussi à l’expansion de notre art favori. Mais le but se veut avant tout instructif.
A noter quand même que des œuvres inédites sur toiles, mais aussi sur peau synthétique sont dispersées durant le parcours, des artistes comme Tin-Tin, Xed Lehead ou bien encore Yann Black ayant pris le temps de créer ses pièces pour l’exposition. Le français Tin-Tin est d’ailleurs, le conseiller artistique de l’exposition.

Alors voilà, passionnés de tattoo ou bien simples curieux, prenez le temps d’aller jeter un œil à cette exposition très instructive pour compléter vos connaissances sur cet art que l’on a dans la peau.

Rappel: L’expo se tient du 06 mai 2014 jusqu’au 18 octobre 2015, au Musée du Quai Branly, à Paris.

MQB. Exposition anthropologique : "Tatoueurs, tatoués". Du 6 mai 2014 au 18 octobre 2015.
© musée du quai Branly, photo Gautier Deblonde
MQB. Exposition anthropologique : "Tatoueurs, tatoués". Du 6 mai 2014 au 18 octobre 2015.
© musée du quai Branly, photo Gautier Deblonde

Nos autres articles

Interviews
Hell On Heels

Interview de la tatoueuse Isabelle Klancar

Rencontrée lors du Girl Ink Tattoo show de Brie Comte Robert en Seine et Marne, première convention dédiée aux artistes féminines, Isabelle Klancar impressionne par

Inkage

Ouverture de inkage.fr

Nous sommes le 27 novembre 2012 est inkage.fr ouvre ses portes. Inkage.fr est un site entièrement consacré à notre passion le tatouage, vous pouvez y

Interviews
Angélique B

Rencontre avec Loïc Malnati

Nous reprenons nos interviews de tatoueurs avec comme artiste Loïc Malnati, ancien illustrateur de BD et graphiste reconnu dans plusieurs pays, il s’est lancé dans

Tatoueurs, tatoueuses
Quentin J

Les tatouages hyper-minimalistes de Dr Woo

Dr Woo , voilà un artiste dont j’entend beaucoup parler dernièrement, à travers de nombreux (très nombreux !!) articles dans la presse people/mode. L’artiste y

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *