Le inked project

inked-project

Nous avons découvert un artiste qui nous a beaucoup plu et attiré particulièrement notre attention. MONK est, comme il se définit lui-même, un grartiste: graphiste le jour, peintre la nuit et les week-ends. Son truc à lui, c’est de créer ses propres personnages en illustration et de leur faire ajouter ensuite des tatouages. De là est né un projet: l’Inked Project.
Alors que celui-ci était en train de customiser l’un de ses personnages en lui ajoutant des tatouages, il s’est dit qu’il serait plus intéressant de le faire faire par de vrais tatoueurs. Il en parla à ses amis tatoueurs, ils furent emballés et en parlèrent à leur tour à d’autres amis tatoueurs, la dynamique était lancée et c’est ainsi que l’Inked Project vu le jour.
Monk dessina quelques personnages à la peau encore vierge de tous « tatouages » puis les envoya à des artistes tatoueurs du monde entier (USA/Thaïlande/ Allemagne/Angleterre/France/Belgique…). Ils lui renvoyèrent les mêmes personnages mais tatoués.

Après un an et demi de travail, la 1ère édition du Inked Project vit le jour avec pas moins de 63 artistes pour 65 créations.
S’en suivirent des expositions à Bruxelles notamment lors de la convention de tatouage et la sortie d’un beau livre de 128 pages rassemblant l’ensemble de ses œuvres.
Fort de ce succès, Monk ne compte pas en rester là et nous prépare une deuxième édition avec pas moins de 100 artistes du monde entier.

En attendant cette nouvelle édition, vous pourrez admirer la première édition lors de la convention de Montpellier du 4 au 5 mai 2013 et bientôt lors d’une exposition à Lille.


Vous pouvez en voir plus sur le site officiel du projet http://inkedproject.com et sur Facebook

WEB-TIKI WEB-BELLY WEB-SOPHIE WEB-JACOB WEB-XMIKEX WEB-SAN

Nos autres articles

Culture
Quentin J

Résultat du concours Inked Project

Et voilà, notre premier concours se termine aujourd’hui et nous sommes très heureux du résultat avec presque 130 participants et des milliers de likes sur leurs

Interviews
Angélique B

Interview Mikki Bold tatoueur

Bonjour Mikki Bold, Tout d’abord, d’où te vient ce nom d’artiste ? Bonjour ! Bonne question… C’est venu assez simplement en fait. Avant je bossais

Ludo-Ondori

VI. Tatouage et Société japonaise.

VI. Tatouage et Société japonaise. Je ne peux pas conclure ce dossier sans mentionner la place du tatouage dans la société japonaise actuelle. C’est probablement

Tatoueurs, tatoueuses
Nico B.

Les tatouages géométriques de Chaim Machlev

Le monde du tattoo s’est tourné plus d’une fois vers l’Europe de l’Est ces dernières années, et plus particulièrement vers l’Allemagne. Et c’est vers elle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *