Je dois bien avouer que Bruxelles est l’une de mes capitales préférées. De plus, j’aime la mentalité des belges qui est une vraie bouffée d’oxygène. La convention a commencé le vendredi 8 novembre à partir de 14h. Elle s’est déroulée dans un bel espace lumineux près des quais, cependant, un peu de chauffage n’aurait pas été superflu. Le vendredi a démarré tout doucement, l’occasion pour les journalistes et les TV de préparer leur reportage, pour les tatoueurs de discuter entre collègues et pour les quelques clients de se faire tatouer au calme.

IMG_0247

Pour ma part, ça a été l’occasion de prendre mes marques « photographiquement » parlant. J’ai revu quelques personnes que j’apprécie particulièrement et j’ai découvert les différents stands et animations. Une salle principale avec tous les tatoueurs et situé au centre, un espace détente sympathique avec palmiers, transats, DJ, animation Sailor & Jerry. Une scène dans une salle annexe pour les différents concerts et spectacles, notamment les « Fuel girls » ou « The Lord Insanity’s Crazy Freakshows » avec un bar et quelques tatoueurs.

convention tatouage Bruxelles 2013

A l’extérieur, plusieurs caravanes avec au choix, frites, sandwichs ou pâtes. Il va sans dire que j’ai dégusté de bonnes frites avec de la sauce samouraï évidemment. Une longue file de clients mais des vendeuses efficaces et bonnes commerçantes, elles ont réussi à me vendre des croquettes de fromages frits. Donc régime frites-bières pendant 3 jours, aïe…

L’hôtesse de cette convention était Femke fatale qui a parfaitement joué son rôle, une jolie fille, modèle reconnu du milieu, un joli brin de voix.  Elle a su donner une bonne impulsion aux différentes animations en emmenant le spectateur à participer tout en présentant avec humour et professionnalisme. Anecdote amusante, sa maman a profité du tournage d’une émission pour se faire tatouer par Tommy Melders. Je pense qu’elle a souffert, elle en avait les larmes aux yeux. C’était son premier tatouage.

convention tatouage Bruxelles 2013

Cette convention a été difficile car je n’avais prévu aucun budget tatouage et j’ai découvert des tatoueurs que je ne connaissais pas comme Marlen McKey au talent incroyable et au style affirmé avec ses chats japonisants. C’était d’ailleurs sa première convention mais elle a enchainé les grosses pièces et son succès a été confirmé, talent à suivre de près. J’ai aussi eu un coup de cœur pour Pedro et Kevin de Gone Fishing Tattoo Parlour, du old school mélangé à une bonne dose de trash comme j’aime. Vrai coup de cœur également pour Piew Choquette de Montréal aussi sympathique qu’un canadien :-)) Il m’a fait part d’une anecdote rigolote sur les parisiens, Private joke. Voilà, vous l’aurez compris, j’étais comme une enfant dans un magasin de jouets ! La preuve, beaucoup de tatoueurs se sont fait piquer par leur confrère, cela témoigne du bon niveau de cette convention (par exemple : Fabian Lucky7 (BE) par Tommy B, etc.). Ces trois jours n’ont pas été de trop au vu de l’ampleur de l’événement, sauf pour les artistes qui m’ont témoigné de leur fatigue. Mais les organisateurs avaient pensé à leur bien-être : massages, salle pour les artistes avec café, nourriture, eau, coca etc… Un petit cocon pour couper avec le brouhaha de la Conv.

Du côté des stands, j’ai eu un gros coup de cœur pour le stand des hollandais de « Bugs & Bone » !! Je ne dois pas être la seule d’ailleurs  ! Un vrai cabinet de curiosités, des crânes de siamois, des mâchoires de requin, des papillons et autres insectes sous cadre. Terrible !! Avis aux organisateurs français ^^

convention tatouage Bruxelles 2013

Il y avait également un stand avec pas mal d’objets folkloriques mexicains mais le « No Pic » désagréable à ma puce de 7 ans qui voulait photographier me donne envie de ne pas les citer. Ce n’est pas comme si le squeletton de papier mâché était déposé sous brevet, sinon les mexicains seraient peut-être riches ? Bref… il y avait beaucoup de stands de vêtements, accessoires, objets de déco, livres dans le pur esprit Tattoos. Les femmes et leurs filles pouvaient se faire coiffer dans le style rétro Pin-Up par une française bien de chez nous Cherry Crown by Lorna.

convention tatouage Bruxelles 2013

Il était possible de déguster des cupcakes sucrés à se damner, avec topping à volonté ! Bref, beaucoup de tentations réunies sur un même lieu !

Du côté des performances et shows, l’avantage est que les mêmes artistes  intervenaient durant ces 2,5 jours, ce qui m’a permis d’admirer les « Fuel girls » et leurs acrobaties lumineuses ou le fakir rigolo « The Lord Insanity’s Crazy Freakshows »

convention tatouage Bruxelles 2013

Malheureusement, je n’ai pu avoir le temps d’assister aux différents concerts mais je suis sure qu’ils valaient le détour. A l’année prochaine ! enfin j’espère ^^

Un diaporama de cet événement !

A propos de l'auteur

38 ans, photographe pour inked puis rise.... amoureuse de l'image. Tatouée depuis l'âge de 17 ans, passionnée d'histoire et de culture du tatouage. Collectionneuse invétérée de livres sur ce sujet. Co-créatrice d'un fanzine dédié au tatouage FREE HANDS FANZINE. Son profil Google plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.